Archives de
Author: Jean-Etienne Haeuser

Steffen Nielsen – Mat en 5 coups

Steffen Nielsen – Mat en 5 coups

Si les échecs sont un art, alors ses compositeurs sont ses meilleurs artistes.

Steffen Slumstrup Nielsen, né en 1975, est un joueur d’échecs, compositeur et journaliste danois. Possèdant un esprit créatif de premier ordre, il s’est forgé un style unique, qu’il décrit lui-même comme hautement tactique ou visuel, s’appuyant fortement sur des thèmes particuliers.

Il s’est sérieusement intéressé à la composition d’échecs il y a moins de dix ans. Si l’on considère le fait qu’un bon nombre de compositeurs ont des carrières couvrant trois ou quatre décennies, on peut considérer que Stesffen Nielsen est encore relativement novice dans cet art. Et pourtant, comme beaucoup de ses collègues l’attesteront volontiers, il a déjà gravi les échelons les plus élevés de son domaine.
Il est sacré champion du monde de composition d’échecs en 2022, après avoir déjà remporté le bronze en 2018. Outre le titre mondial, Steffen Nielsen a remporté plusieurs autres prix pour la composition d’échecs, tels que le prestigieux tournoi de la Coupe du Monde FIDE 2016 et un tournoi dédié au 60ème anniversaire du Grand Maître International Jan Timman en 2011.

Steffen Nielsen a apporté des contributions significatives dans le domaine des études d’échecs et particulièrement des finales. Il est le co-auteur du livre Endgame Labyrinths.

Voici donc un problème composé par Steffen Nielsen.

Le problème

Les Blancs ont le trait et matent en 5 coups.

À vous de jouer !


Les autres problèmes publiés sur notre site


La solution

La solution sera publiée ici prochainement.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous envoyer votre proposition de solution en remplissant le formulaire ci-dessous :

    *) Règlement Général sur la Protection des Données (Règlement UE 2016/679 du Parlement Européen et du Conseil du 27 avril 2016). Si vous souhaitez avoir davantage d’informations au sujet du traitement de vos données personnelles et des raisons pour lesquelles nous les collectons, nous vous invitons à consulter la page Mentions légales – Politique de confidentialité.


    Varus, rends-moi mes légions !

    Varus, rends-moi mes légions !

    Au Ier siècle, l’Empire Romain perd trois légions, imprudemment aventurées au-delà du Rhin, la XVIIème, la XVIIIème et la XIXème, soit 12000 hommes. Du général en chef, Varus*, jusqu’au moindre des légionnaires, il n’y aura pas de survivant. « Varus, rends-moi mes légions ! » hurle l’empereur Auguste, désespéré, dans les couloirs du Palatin.

    Comme Auguste, je regarde, près du coude gauche de mon adversaire, les reliques de mes légions abattues et j’éprouve, quand je considère la maigreur de mon butin, près de mon coude gauche à moi, le même sentiment de colère que le vieil empereur. Mais contre qui me révolter ? Publius Quinctilius Varus, le général en chef de l’armée noire, c’est moi.

    C’est un des côtés charmants des échecs. On ne peut accuser en cas de défaite le temps pluvieux, le tempérament débonnaire de l’arrière gauche ou l’indiscipline de la 3ème ligne. Le seul responsable, c’est vous.

    Donc, ce dimanche 1er juin 2024, contre l’équipe de Foulayronnes, c’est moi et bien moi qui ai perdu. J’ai mal joué ma Sicilienne. Mais les jeunes de Créon 1, quels que soient les résultats, méritent des éloges. En effet :

    À l’échiquier 1, Maïeul a longtemps tenu tête à un gros Elo, et son Roi n’a plié que devant une paire de pions passés inarrêtables. Bravo Maïeul !

    À l’échiquier 3, Mani a réussi, en 15 coups, à conclure un beau match nul, contre un gros Elo, là aussi.

    Enfin, à l’échiquier 4, Ulysse a bien réagi à l’ouverture Écossaise de son adversaire (gros Elo également) et n’a plié qu’au 48ème coup. Bravo Ulysse !

    C’est un régal de vous voir jouer, les futurs Carlsen !

    Jean-Michel Labourdique
    Capitaine de l’équipe Créon 1

    Résultat

    Foulayronnes – Créon 1 : 3-0


    * Publius Quinctilius Varus, né vers 46 av. J.-C. et mort par suicide en l’an 9 après J.-C. sur le champ de bataille de Teutobourg, est un général et un sénateur romain du règne de l’empereur Auguste.

    Varus a été gouverneur de Germanie à partir de l’an 7. Son nom est surtout connu en raison de la défaite subie par ses troupes face à des Germains révoltés qui aboutit à la destruction de trois légions, un désastre de même importance que la défaite de Crassus face aux Parthes quelques décennies plus tôt.


    Le moment de prendre un ris

    Le moment de prendre un ris

    Quand le marin voit à la couleur du ciel ou de la mer que ça va souffler et tanguer dans peu de temps, il prend un ris*, il réduit la surface des voiles pour qu’un coup de vent n’entraîne pas une catastrophe.
    Quand faut-il prendre un ris ? Le moment de prendre un ris, dit la sagesse populaire à Douarnenez, c’est exactement quand tu te demandes s’il ne faudrait pas prendre un ris.

    Aux échecs, c’est la même chose, ça s’appelle la prophylaxie. Pour éviter un danger possible, on surprotège une case, on met le Roi dans un coin de l’échiquier, on échange son mauvais Fou.

    Le Tournoi Jeunes

    Au 16ème Open Rapide de Caudéran, les jeunes de Créon ont été prophylactiques à bon escient et ont attaqué quand il le fallait !

    La palme revient à Luther, qui prend une très belle 6ème place du Tournoi Jeunes. Il a commencé par sa traditionnelle Ouverture Italienne victorieuse, et continué par un mat du couloir. Comme un bon marin, il a su éviter les coups de kornog, comme on dit en rade de Brest. Bravo Luther !

    Mani a battu un joueur classé 1590 Elo grâce à une défense Owen ! Le prix de l’originalité ! Bravo Mani !

    Dès la 1ère ronde, Gauthier a su maîtriser les coups de pions trop nombreux de son adversaire. Puis il a perdu sa Partie Viennoise, victime d’un coup de libeccio, comme disent les sardiniers de Livourne. Mais c’est à la 3ème ronde que Gauthier s’est déchaîné : fourchette Dame-Tour, échec à la découverte… Son adversaire a succombé sous une pluie de coups. Bravo Gauthier !

    Quant à Ulysse, il a fait également un très beau tournoi. Bravo à lui aussi !

    Le Tournoi Principal

    Chez les moins jeunes, Maxime a bien mis en pratique sa lecture du livre de Paul Keres sur les finales, parvenant ainsi à éviter les coups de brouillarta, comme disent les thoniers de Saint-Jean-de-Luz. Après une très belle partie, aussitôt, je lui ai demandé :
    – Alors, qu’est-ce que tu trouves de remarquable dans tout ça ?
    Il a réfléchi un long moment et il a dit :
    – La chaleur. Il fait trop chaud ici !

    De son côté, Wesley a fait également de très belles choses. À cause de son amour de l’attaque, il a refusé le confort d’un match nul, puis a perdu avec panache. Il n’a pas pu éviter un coup de lebeche, comme disent les pêcheurs d’amphores de Puerto Palos.
    Un peu plus tard, Maxime est venu me trouver, enthousiaste :
    – Wesley a battu un mètre !
    – Si son adversaire était vraiment tout petit, il n’a aucun mérite, ai-je répondu d’un ton dédaigneux.

    En conclusion, pour rester dans le monde marin, j’évoquerai une nouvelle des Contes des Mers du Sud, de Jack London. L’équipage d’une goélette, réfugié sur un lagon de l’Océan Indien, regarde, fasciné, les préparatifs du typhon qui les balaiera, le ciel qui noircit, la mer livide, les mouettes affolées. Tous regardent au loin sauf un, un quartier-maître hypnotisé par le baromètre et qui contemple, désespéré, l’aiguille qui descend, descend, descend, descend, descend…

    Ce 8 mai 2024, pendant toute la compétition, je n’ai cessé de regarder ma descente aux enfers sur les tableaux de l’arbitre, comme le quartier-maître de Jack London regarde la chute de l’aiguille du baromètre. Bon, ça ira mieux demain !

    À bientôt, les futurs Carlsen ! Mangez des pâtes !

    Jean-Michel Labourdique

    Résultats

    Classement du Tournoi JeunesGrille américaine

    Classement du Tournoi PrincipalGrille américaine


    * « Prendre un ris » ou « ariser une voile » consiste à réduire la surface d’une voile en la repliant en partie. L’objectif est d’adapter la surface de la voilure à la force du vent lorsque celui-ci forcit.


    Jeff Coackley – Mat en 4 coups

    Jeff Coackley – Mat en 4 coups

    Voici un problème proposé dans l’ouvrage Winning Chess Puzzles for Kids de Jeff Coakley.

    Jeff Coakley est un maître d’échecs canadien reconnu et l’un des meilleurs entraîneurs de son pays. Il a enseigné les échecs pendant plus de 30 ans, à Toronto, dans tout le Canada atlantique et sur Internet.
    Il est l’auteur des livres populaires Winning Chess … For Kids, éditeur du Scholar’s Mate Magazine, chroniqueur pour The Puzzling Side of Chess, et un organisateur de longue date d’événements d’échecs scolaires.

    Le problème

    Les Blancs ont le trait et matent en 4 coups.

    À vous de jouer !


    Les autres problèmes publiés sur notre site


    La solution

    Pour résoudre un problème d’échecs, une bonne manière de procéder est parfois de penser « à l’envers », c’est-à-dire en partant de la position de mat final supposée, et en calculant à reculons. Ici, l’idéal serait de pouvoir placer la Dame blanche en h7 pour mater le Roi noir en h8. Mais comment y arriver ?

    Il faudrait pouvoir positionner un Cavalier sur les cases f6 ou g5 pour contrôler le case h7. Mais malheureusement ces cases semblent bien défendues.

    Une autre idée serait de placer le Fou en e4 pour contrôler la case h7, en supposant que l’on puisse évacuer les deux Cavaliers qui obstruent la diagonale. Mais les Noirs semblent pouvoir interposer sans problème le pion f en f5.

    La solution émanera d’une combinaison de ces deux idées.

    1.Cfg5 fxg5 (coup forcé pour éviter le mat avec 2.Dxh7#)
    Le pion f, possible bloqueur d’un Fou en e4 a ainsi été dévié sur la colonne g.

    Il faut maintenant aussi empêcher le pion en f7 de se rendre en f5 en jouant :
    2.Cf6 Fxf6 (coup forcé pour éviter le mat avec 3.Dxh7#)
    Le pion en f7 est maintenant bloqué par le Fou en f6 et ne pourra plus avancer.

    Après 3.Fe4, les Noirs ne peuvent jouer aucun coup utile pour éviter 4.Dxh7#.

    (Vous pouvez faire défiler les coups sur l’échiquier ci dessous.)


    Le grand Pan

    Le grand Pan

    Malgré son nom, ce n’est pas le dieu du Revolver, mais le dieu des bergers au temps de la Grèce Antique. C’est aussi le titre d’une des plus belles chansons de Brassens*, qui déplore le désenchantement du monde, et qu’un joueur d’échecs « à l’ancienne » peut fredonner quand il constate la domination des ordis sur les cerveaux.
    Fini le jeu romantique de Morphy !
    Terminé, les doctrines hyper modernes de papa Nimzovich !
    Terminé ?
    Non ! Un petit village (Cépadunajdorfmécétoucum) résiste encore vaillamment à l’envahisseur, sous le pseudonyme de « Créon ».

    Quelques exemples avec les parties que l’équipe de Créon B a livrées en coupe de l’Avenir, à Bordeaux le 24 mars 2024 :

    La grande salle de l’Espace Rossetti à Bordeaux Caudéran accueillait la Coupe de l’Avenir LNA le 24/03/2024

    Au premier échiquier, face à l’équipe de Libourne, Timéo a eu le cran de s’embarquer dans un système de Londres audacieux à la première ronde. Puis, à la deuxième ronde, contre un gros Elo de l’Échiquier Médocain, il a crânement tenté sa chance en finale avec une pièce de moins. Il a tenu tête un temps à la ronde 3 contre un membre de l’Échiquier Bordelais. Il a perdu, mais n’a pas démérité. Bravo Timéo !

    Au deuxième échiquier, après un succès à la ronde 1 grâce à la Viennoise, je me sentais d’humeur à jouer une Sicilienne. Hélas, mon adversaire a répondu par l’attaque Grand Prix…
    Digression ! Au temps où les géographes étaient des explorateurs, quand les cartographes devaient nommer une contrée mystérieuse, ils dessinaient en général une bête un peu exotique, puis écrivaient en latin « Hic sunt leones » (ici, il y a des lions).
    Les joueurs d’échecs sont comme ces vieux cartographes. Ils récitent l’Espagnole jusqu’à 3.Fb5, la Najdorf jusqu’à 5…a6, et puis après, on ne sait plus vraiment, on sait juste qu’à partir de là il y a des lions, on hésite, on joue aux échecs. Moi, les lions m’ont dévoré après 4…Fg7. Ma défaite à la troisième ronde est anecdotique…

    Au troisième échiquier, Gauthier a superbement gagné une Italienne à la ronde 1, puis a obtenu, à la ronde 2, un beau match nul grâce aux deux Tours qu’il avait conservées face à la Dame adverse. Il était mécontent de son pat à la ronde 3. Qu’il se rassure ! Qui n’est pas tombé dans le piège du pat ?

    Enfin, au quatrième échiquier, Ulysse a gagné une belle partie à la ronde 1, grâce à son Roi, bien plus avancé en finale que le Roi adverse. Bravo Ulysse !

    Avant le Championnat de France, je vous laisse méditer cette histoire :
    Deux joueurs d’échecs fous se rencontrent dans un asile. Le premier dit au second :
    – Tu connais la différence entre la Sicilienne ?
    – Ouais, répond l’autre fou. C’est qu’elle ne t’assure ni le gain de la partie.

    À bientôt les futurs Carlsen !

    Jean-Michel Labourdique
    Capitaine de l’équipe Créon B


    Résultats

    Coupe de l’Avenir Ligue Nouvelle Aquitaine – Bordeaux – 24/03/2024
    Libourne – Créon B : 1-3
    Créon B – Échiquier Médocain : 0-3
    Échiquier Bordelais – Créon B : 2-1


    * Le Grand Pan, chanson de Georges Brassens (1921-1981) enregistrée en 1964 sur l’album Les Copains d’abord paru la même année.


    Championnats Scolaires d’Échecs de l’Académie de Bordeaux – Créon 23/03/2024

    Championnats Scolaires d’Échecs de l’Académie de Bordeaux – Créon 23/03/2024

    Les Championnats Scolaires d’Échecs de l’Académie de Bordeaux ont eu lieu le samedi 23 mars 2024 au Collège François Mitterrand de Créon.
    Ils étaient organisés conjointement par la Ligue de Nouvelle Aquitaine des Échecs et par l’Échiquier Club Créonnais. Lucie Argenté, Arbitre Fédérale Élite 1, a brillamment orchestré cette compétition par équipes, assistée par Alain Menuet, Aurélien Alcantara, Fabrice Detanoy, Richard Grégory, Eric Hemberger, Anaïs Menuet, Anaïs Menuet et Fabienne Tracol.

    32 équipes sont passées à table !

    La grande salle du réfectoire du collège s’est transformée durant une journée en salle de compétition de jeu d’échecs.

    Les écoliers attendent le début du match

    18 équipes d’écoliers et 14 équipes de collégiens venues de toute l’Aquitaine ont participé à l’événement.
    Les équipes de 8 joueuses et joueurs se faisaient face autour des longues tables disposées pour accueillir 16 participants. À partir de 13h20, chaque équipe affrontait cinq équipes adverses différentes en fonction des appariements annoncés par l’arbitre principale.

    L’équipe du Collège François Mitterrand de Créon joue à domicile (à gauche sur la photo)

    Les cinq parties étaient jouées à la cadence de 12mn+3s/coup.

    Lors de chacune des cinq rondes, chaque équipe devait essayer de gagner le maximum de parties sur les huit échiquiers pour emporter le match. À l’issue des cinq matchs disputés, le nombre de points de match engrangé a permis d’établir un classement final.

    Deux équipes qualifiées pour les Championnats de France des Écoles et des Collèges

    Le Championnat des Écoles a été remporté par l’équipe 1 de l’École Albert Le Grand de Bordeaux, qui totalise cinq victoires.

    Quant au Championnat des collèges, il a été reporté par l’équipe du Collège Saint Genès La Salle de Bordeaux, qui termine en ayant également remporté ses cinq matchs.

    Bravo à ces deux équipes qui auront le privilège bien mérité de participer au Championnat de France !

    Classements complets

    Remerciements

    L’Échiquier Club Créonnais et la Ligue de Nouvelle Aquitaine des Échecs remercient Olivier Jomin, Principal du Collège François Mitterrand de Créon, pour avoir permis l’accueil de cet événement dans son établissement.
    Que soit également remerciée Lucie Argenté, qui a accepté d’arbitrer cette compétition, ainsi que tous les arbitres assistants.
    Et enfin, l’Échiquier Club Créonnais est très reconnaissant et fier de pouvoir compter sur une équipe de bénévoles formidables !

    L’équipe la plus indispensable d’un club d’échecs !