Archives de
Auteur/autrice : Christophe Rabouan

Équipe de Régionale Créon C – Ronde 4

Équipe de Régionale Créon C – Ronde 4

Reportage de Capitaine Jean-Michel Labourdique

AU CHINOIS à MONT DE MARSAN!

La cafeteria du Carrefour montois était fermée: nous nous sommes donc rabattus sur un chinois délicieux.

Excellente occasion pour méditer sur un vieux proverbe du Céleste Empire: « Quand le sage ne sait plus quoi faire, il évite de convoquer la Presse ».

Donc, les gars, ai-je dit, si ça va mal sur l’échiquier, un seul remède: arborer un sourire carnassier pour décontenancer l’adversaire.

Jusqu’au dessert, nous nous sommes livrés à un concours de sourires carnassiers, que Liam a remporté haut la main.

Le papa de Liam a proposé un autre proverbe chinois que nous méditerons pour la prochaine ronde.

Cet épisode culinaire a influencé nos parties: en effet…

  • Léo, avec les Noirs, a joué une défense française chatoyante et multicolore comme un riz cantonais. Mais son sourire n’était pas assez carnassier.
  • Emma a essayé de dissoudre la défense de son adversaire dans une attaque acide comme une sauce au soja. Mais elle n’avait pas non plus un sourire assez carnassier.
  • La partie italienne de Liam, farcie d’idées juteuses comme un canard à l’orange, aurait mérité un meilleur sort. Mais son adversaire, notre amie Jessica Welterlin, ne s’est pas décontenancée.
  • Faustin a réussi à empêtrer son adversaire dans une défense grumeleuse comme du riz au lait. Bravo à lui! Match nul !
  • Enfin, mon système Botvinnik était moins alcoolisé qu’une bière japonaise. Mon roi a dû se faire hara-kiri.

Mais c’était une super journée! Bravo les enfants! Je suis fier de vous!

Et bravo aussi aux parents, et à nos adversaires et amis montois, toujours aussi chaleureux!

Le capitaine JM Labourdique

Équipe de Régionale Créon C – Ronde 3

Équipe de Régionale Créon C – Ronde 3

Reportage de Capitaine Jean-Michel Labourdique

BAPTEME DU FEU REUSSI !

Créon C s’est déplacé à Bordeaux ce dimanche 19 Janvier. Nous devions affronter l’Échiquier Bordelais en son local rue Burhan.

Eh bien, c’est une réussite! Sur tous les plans!

D’abord, Luther Saez et Liam Seguinel ont fait honneur à leur première sélection par leur tenue et leur combativité. Liam a été le seul victorieux, mais que Luther se console. Il s’est bien battu! On le reverra en tournoi.

Ensuite, Faustin, par sa victoire, a pris une sérieuse option sur sa seconde Tagliatelle d’Or de la saison. On analysera sa partie mercredi, avec Nicolas, pour voir s’il la mérite vraiment…Attention, Faustin !

Enfin, même si Guillaume a connu la défaite, Créon gagne quand même la ronde par 3 à 2, simplement parce que mon adversaire a commis une étourderie fatale.

Donc, bravo à tous; et aussi aux parents qui ont, par leur gentillesse et leur bonne humeur, contribué à la réussite de la journée.

Ah! Et je précise que nous avons tous affronté des adversaires aux ELO supérieurs aux nôtres!

A bientôt, les futurs Carlsen! Mangez des pâtes!

JM Labourdique

Régionale Ronde 2

Régionale Ronde 2

Capitaine Jean-Michel Labourdique raconte:

Tout le monde a gagné, sauf le capitaine!

Mais ma défaite est anecdotique! Les jeunes se sont bien battus. Leurs parties étaient belles, parfois très disputées, et la Tagliatelle d’Or sera difficile à décerner!

A l’échiquier 2, Guillaume s’est lancé dans son début traditionnel du pion Dame. Il a su mieux utiliser ses pions en finale que son adversaire, et aller à dame avant lui… Bravo! Ce n’était pas gagné!

A l’échiquier 3, Guillaume Bancharel a proposé une Italienne aux noirs, qui n’avait rien d’un « giocco piano ». Le jeu était très offensif de part et d’autre; un coup imprécis, c’était la catastrophe. Mais Guillaume a su obliger les noirs à un échange malin, dont il est sorti avec un fou de plus. Après, il a mené une lutte d’usure qui a abouti au 89ème coup.

A l’échiquier 4, Léo a proposé un début Reti. Le ballet de son fou en fin de partie pour dévier ou anihiler le fou adverse, puis pousser son pion à dame, lui vaut une sérieuse option pour la Tagliatelle d’Or.

Enfin à l’échiquier 5, Faustin affrontait Fabienne Tracol, la capitaine de Libourne. Il a su entrer en finale avec 3 pions de plus que son adversaire, et la pousser à l’abandon.

Alors, bravo les jeunes! Je suis fier de vous!

Régionale Ronde 1

Régionale Ronde 1

Capitaine Jean-Michel Labourdique raconte:

Amis de la défense sicilienne, bonjour!

Quelle ronde! Quelles parties! Merci à nos camarades de Pujols d’avoir été de si valeureux adversaires, mais surtout merci à eux pour avoir, grâce à leur sportivité et leur gentillesse, encore augmenté chez nos jeunes l’amour de ce sport magnifique.

Et merci aussi à l’arbitre, Faustin Gorny, qui nous a prouvé que l’autorité, comme le talent, n’attend pas le nombre des années!

A l’échiquier 5, notre arbitre-joueur, avec les blancs, a dû affronter une défense française avec deux fous noirs surexcités. Faustin ne s’est pas découragé, mais les fous de son adversaire (elo 1208) étaient vraiment déchaînés.

A l’échiquier 4, Emma , toujours offensive, a déclenché une sicilienne très agressive. Mais une étourderie au 9ème coup l’a obligée à donner la qualité. Malgré ça, elle a bien failli gagner! (tu regarderas 9…Fe5, Emma). Le capitaine adverse ne tarissait pas d’éloges sur son jeu, une fois les parties finies.

A l’ échiquier 3, c’était le baptême du feu pour Guillaume Bancharel, qui jouait pour la 1ère fois en régionale. Une erreur au 4ème coup (Fd3 paralyse ton pion qui ne peut plus aller au centre, Guillaume) l’a privé de la victoire, contre un elo 1423.

A l’échiquier 2, Guillaume Bautrait avec les noirs a fait une très belle partie contre Stéphane Incardona, le capitaine de Pujols. Un gambit du pion dame refusé. Guillaume a tissé plusieurs réseaux de mat, mais Stéphane (elo 1377) a réussi à s’échapper par des trous de souris avant de porter l’estocade.

A l’échiquier 1, j’ai joué une partie anglaise très défensive. Nulle par répétition de coups.

Alors, les champions, félicitations pour votre tenue, votre imagination sur l’échiquier, et aussi votre courage dans l’adversité. En conclusion, je ferai 3 remarques:

a) Ne jetez pas vos feuilles de parties! Montrez-les au plus vite à Nicolas, qui se fera un plaisir de les analyser.

b) J’attendrai l’avis de Nicolas avant de décerner la Tagliatelle d’Or à la partie la plus remarquable, même si, à mon avis, Emma et Guillaume tiennent la corde.

c) Prochaine ronde à Libourne le 17 novembre. Je ferai l’équipe selon vos disponibilités, tout en sachant qu’il faudra évidemment intégrer de nouveaux joueurs (Léo, Liam peut-être, Luther…)

A bientôt les futurs Carlsen! Mangez des pâtes!

JMichel