Archives de
Category: Cours d’échecs

Mat en 2 coups

Mat en 2 coups

Le problème

Les Blancs ont le trait et matent en deux coups.

La solution

La solution sera publiée ici prochainement.

Magnus Carlsen – Mat en 8 coups

Magnus Carlsen – Mat en 8 coups

Actualité

Le joueur Norvégien Magnus Carlsen vient de remporter les Championnats du monde d’échecs en cadence rapide, ce mercredi 28 décembre 2022, et en cadence ultra-rapide (blitz), ce vendredi 30 décembre 2022, à Almaty au Kazakhstan.

Il réalise ce doublé pour la troisième fois de sa carrière.

En blitz, malgré deux défaites contre les joueurs Russes Ian Nepomniachtchi et Alexey Sarana, Magnus Carlsen n’a jamais vraiment été inquiété. Il s’impose avec un total de 16 points sur 21, devant l’Américain Hikaru Nakamura et l’Arménien Haik Martirosyan.

À 32 ans, le quintuple champion du monde d’échecs standards (cadence lente), compte désormais également six titres mondiaux en blitz (3 minutes par joueur + 2 secondes par coup joué) et quatre en partie rapide (15 minutes par joueur + 10 secondes par coup joué).

Le problème

Voici une position tirée d’une partie jouée lors du Championnat du Monde de 2016. Magnus Carlsen était opposé au joueur Russe Sergueï Kariakine. Cette dernière partie a été décisive et lui a permis de remporter son troisième titre mondial (en cadence lente).

En effet, à l’issue des douze parties longues, jouées à la cadence de 1h40/40coups + 50mn/20coups + 15mn + 30s/coup, les deux joueurs sont à égalité, chacun ayant remporté une victoire, les dix autres parties s’étant soldées par des parties nulles. Magnus Carlsen et Sergueï Kariakine entament alors une série de quatre parties rapides, à la cadence de 25mn + 10s/coup, pour se départager. Les deux premières se terminent en parties nulles. Carlsen remporte la troisième. Kariakine doit alors absolument gagner pour rester dans la course, sinon le joueurs norvégien est sacré champion du monde.

Magnus Carlsen a les Blancs. Sergueï Kariakine, avec les Noirs, menace de mater avec le coup …Dg2# !

Mais les Blancs ont le trait et matent en 8 coups.

À vous de jouer !

La solution

Voici la fin de la partie telle qu’elle s’est jouée :

(Pour voir les variantes écrites entre parenthèses, cliquez sur les coups afin de faire apparaître la position sur l’échiquier.)

Mais après 1.Tc8+, au lieu de jouer 1…Rh7, les Noirs auraient pu parer l’échec par 1…Ff8, ce qui prolonge un peu la partie :


Autres problèmes publiés

Mat en 130 coups !

La cage de Tamerlan

Joyeux Noël !


Partie : Levitski – Marshall, Breslau 1912

Partie : Levitski – Marshall, Breslau 1912

Voici une partie d’échecs célèbre, connue sous le nom de partie « des pièces d’or ».

La partie s’est jouée à Breslau (ville appelée aujourd’hui Wroclaw, en Pologne), le 20 juillet 1912, lors du Congrès de la Fédération Allemande des Échecs (DSB), entre Stepan Levitski et Frank Marshall. Elle est célèbre grâce au sacrifice de Dame final, qui est l’un des plus spectaculaire de l’histoire des échecs. 

Des pièces d’or

La légende dit qu’à la fin de la partie, les spectateurs étaient tellement admiratifs qu’ils auraient recouvert l’échiquier de pièces d’or. Même si Frank Marshall lui-même avait rapporté cette anecdote, elle n’a jamais été confirmée par les témoins de la scène. L’explication la plus vraisemblable est que des joueurs, qui avaient parié que Stepan Levitski gagnerait, auraient donné leurs mises à Frank Marshall à la fin de la partie.

Le coup spectaculaire

Voici la position. Les Blancs viennent de jouer 23.Tc5. Les Noirs ont deux pièces en prise.

Les Noirs ont le trait et jouent le coup gagnant.

À vous de le trouver !

Vous trouverez la réponse dans la partie intégrale reproduite ci-dessous.

La partie

(Pour voir les variantes écrites entre parenthèses, cliquez sur les coups pour voir la position sur l’échiquier.)

Stepan Levitski abandonne car les Blancs n’ont aucune défense satisfaisante :

Si 24.hxg3, alors 24…Ce2#.

Si 24.fxg3, alors 24…Ce2+ 25.Rh1 Txf1#.

Si 24.Dxg3, alors 24…Ce2+ 25.Rh1 Cxg3+ 26.Rg1 Ce2+ 27.Rh1 Tc3 28.Txc3 (-+)

Si la Tour f1 joue, alors 24…Dxh2+ 25.Rf1 Th1#.

Si 24.f4 (ou 24.f3), alors 24…Ce2+ 25.Rh1 Dxh2#.


Autres parties étudiées aux cours d’échecs de l’Échiquier Club Créonnais :

Lasker – Bauer, Amsterdam 1889

Pillsbury – Marco, Paris 1900

Bobotsov – Petrossian, Lugano 1968

Van Vely – Morozevitch, Monte-Carlo 2008


Joyeux Noël !

Joyeux Noël !

L’Échiquier Club Créonnais souhaite à tous les licenciés et adhérents au club, ainsi qu’à tous les visiteurs du site www.creon-echecs.fr, un joyeux Noël et d’excellentes fêtes de fin d’année !

Cadeau de Noël : problème de Noël !

Voici la position initiale du problème, à l’esthétique de circonstance :

Les Blancs ont le trait et matent les Noirs en 2 coups.

À vous de jouer !

Solution

(Pour voir les variantes écrites entre parenthèses, cliquez sur les coups pour voir la position sur l’échiquier.)


Autres problèmes publiés

La cage de Tamerlan

Mat en 130 coups !


Le problème du Sapin de Noël

Le problème du Sapin de Noël

La plupart des enfants attendent Noël avec impatience.

En attendant ces jours magiques, voici un petit problème d’échecs thématique, facile à trouver. Il est à destination plus particulière des jeunes joueurs débutants ayant assisté au cours d’échecs de l’Échiquier Club Créonnais le samedi 10 décembre 2022.

L’un des sujets abordé lors de ce cours était le mat à l’étouffé. Nous avons été fasciné par le magnifique et très célèbre problème appelé La Cage de Tamerlan, qui est assez difficile à trouver.

Mais celui-ci est beaucoup plus facile. Il s’agit de trouver un mat en un coup.

Le Problème

Les Blancs ont le trait et matent les Noirs en 1 coup.

À vous de jouer !

La solution


Autres problèmes publiés

Joyeux Noël !

La cage de Tamerlan

Mat en 130 coups !


La Cage de Tamerlan

La Cage de Tamerlan

Voici certainement l’un des plus beaux problèmes d’échecs jamais composés. C’est assurément aussi l’un des plus célèbres de par la recherche esthétique de la position finale. C’est bien pour cela que les échecs ne sont pas qu’un jeu ou un sport, mais un art !

En 1850, le joueur d’échecs et grand théoricien Carl Jaenisch compose et publie un problème d’échecs inspiré par l’histoire suivante.

L’histoire

Durant la seconde moitié du XIVème siècle, Tamerlan, redoutable chef de guerre turco-mongol, a bâti un immense empire autour de la capitale Samarcande, grâce à ses conquêtes militaires accompagnées de destructions, de massacres et de terreur. En 1402, lors de la bataille d’Ankara, Tamerlan remporte une éclatante victoire, grâce à la supériorité de sa cavalerie face à l’infanterie du sultan ottoman Bayezid 1er. Le sultan est capturé et, selon la légende, emprisonné dans une cage de fer durant 8 mois.

Le problème

Voici donc la position initiale du problème :

Tamerlan est représenté par le Roi blanc, Bayezid par le Roi noir.
Le trait est aux Blancs.

Évidemment, vous aurez vite observé que les Blancs peuvent mater le Roi noir en un coup :

1.Cg5#

Mais Tamerlan ne veut pas mater son ennemi en un coup.

Bayezid s’exclame alors : « Tu as tort de te moquer de moi car je peux au moins apprécier la fidélité de mes soldats, regarde, mes 8 pions sont encore avec moi ! »
Tamerlan lui répond : « Eh bien, nous allons voir à quoi peut bien te servir cette fidélité ! »

Un indice

Tamerlan va alors faire durer son supplice jusqu’à l’enfermer dans une cage formée de ses huit soldats, avant de lui donner le coup de grâce. Et cela grâce à neuf coups, auxquels les Noirs ne pourront répondre que par des coups forcés.

À vous de jouer !

La solution

Les échecs ne sont pas qu’un jeu ou un sport, mais un art !


Autre problème remarquable publié

Mat en 130 coups !